Centre Paroissial

Dernières Photos ...












Moi aussi, je veux participer !

                              Bulletin de souscription*

*Mon don donnera lieu à l’établissement d’un reçu fiscal et me permettra d’obtenir une réduction d’impôt de 66% de son montant, sous réserve de la loi de finances de l’année en cours.

Comme vous le voyez les travaux du Centre Paroissial avancent….

Un Centre Paroissial au service de la mission de notre « Alliance » comprenant les paroisses Saint Jean sur Onzon, sainte Clotilde et Saint Jean Louis du Levant…..

Vous venez de recevoir dans vos boites aux lettres l’appel à la souscription. Vous pouvez le prendre également sur les tables de presse des trois églises de la paroisse Saint Jean sur Onzon.

Merci à tous ceux qui apporteront leur pierre à la construction de ce centre paroissial avec ce qu’ils peuvent donner en temps, en argent, en dynamisme.

Cette année ce sera un beau cadeau de Noël au service de la rencontre, de l’amitié, de la fraternité…

Apporter sa pierre pour bâtir le centre paroissial c’est contribuer à donner les moyens à nos communautés, groupes, mouvements, services pour vivre la mission au cœur de nos communes ... où chacun, chacune, quel que soit son âge, sa nationalité, sa situation sociale, ses convictions, sera le bienvenu et pourra y prendre sa place.

Apporter sa pierre au centre paroissial c’est adapter les moyens de l’Église aux besoins de la pastorale du 21ème siècle, qui nous invite à fonder de véritables communautés fraternelles pour vivre et annoncer l’Évangile aux enfants, aux jeunes, hommes et femmes de ce temps.

Chacun peut y apporter sa pierre.

Merci à ce que chacun peut faire et à tous ceux qui ont déjà donné.

Ensemble bâtissons l’Église de demain.

Père Gérard Rey.

Bulletin n°5
Mars 2017

Le gros œuvre de la construction neuve du centre paroissial est achevé ainsi que la remise en forme du terrain autour du bâtiment. Il reste les façades à crépir mais il faut attendre les beaux jours.

Actuellement c'est l'aménagement intérieur qui mobilise les entreprises pour une livraison fin mai 2018. Sont concernés les travaux d'électricité, de téléphonie, de menuiserie, d'isolation et plâtrerie, peinture, de chauffage, serrurerie, plomberie. Tout cela fait l'objet d'un pilotage hebdomadaire lors de la réunion de chantier du mercredi. Ces réunions, outre le suivi du planning, permettent de valider certains ajustements en concertation avec tous les intervenants, sans déroger aux nombreuses normes plus particulièrement dans les domaines de la sécurité et de l'accessibilité. Dans le même temps a été lancé l'aménagement du petit bâtiment qui jouxte la cure. Ce bâtiment permettra de loger la comptabilité et la reprographie, un local technique et le garage.

Dès que l'ensemble des travaux actuels seront réceptionnés, les travaux du rez-de-chaussée de la cure pourront commencer. Les services de la paroisse seront alors logés dans la nouvelle construction et la partie rénovée avant de rejoindre leur localisation définitive une fois tous les travaux terminés .

C'est donc une période un peu délicate pour les prêtres, les bénévoles et les paroissiens qui, outre les nuisances du chantier, voient leurs habitudes et le fonctionnement modifiés... La bonne volonté de tous et la certitude de disposer d'un meilleur équipement dès la fin d'année 2018 font accepter sereinement les difficultés temporaires .

Bulletin n°4
Janvier 2017

La couverture du bâtiment de liaison est maintenant achevée.

En ce qui concerne l’extension, les menuiseries extérieures devraient être installées à l’heure où nous publions.

La partie visible des travaux concerne actuellement le garage lié au logement des prêtres.

Mais il y a aussi toute la partie « invisible » : il y a les études qui aboutissent concernant le réaménagement des logements des prêtres, le tri dans les archives et les combles de la paroisse (des années d’histoires à relire, à trier…) qui continuent, et les équipes qui font preuve de beaucoup de bonne volonté pour assurer les services de la paroisse malgré les perturbations.

Bulletin Noël
Décembre 2017

La couverture est posée sur le bâtiment de liaison, et la pose de la charpente de l’extension a commencé.

Une nouvelle phase commence, car très prochainement une ouverture sera percée entre le bâtiment de liaison et la maison paroissiale actuelle, pour que la jonction soit faite. Des paroissiens se mobilisent depuis quelques temps déjà pour ranger, trier, apporter aux archives diocésaines des documents et objets relatifs à l’histoire de la paroisse… et débarrasser ce qui doit l’être !

En participant à la souscription, c’est un beau cadeau que vous faites pour accompagner notre Église dans la réalisation de sa mission auprès de toutes les générations, et pour lui donner les moyens nécessaires pour faire face aux défis d’aujourd’hui.

Chacun, chacune, quels que soient son âge, sa nationalité, sa situation sociale, sera le bienvenu et pourra y prendre sa place.

Merci pour ce que chacun peut faire. Nous avons déjà dépassé 25000€ de dons, merci à tous ceux qui ont déjà participé.

Joyeux Noël et belle année à vous et vos proches.



Bulletin n°3
Novembre 2017

Le bâtiment de liaison est presque achevé, du moins pour ce qui est du gros œuvre, c’est-à-dire : fondations, planchers, murs porteurs, poteaux, poutres et charpente. Les travaux de couverture seront réalisés début décembre. Bonne nouvelle pour les utilisateurs de la maison paroissiale et les visiteurs : comme le local de chaufferie est terminé, la nouvelle chaudière a été livrée et sera raccordée début décembre également – la température à l’intérieur des locaux va redevenir plus agréable !

En ce qui concerne l’extension, le gros œuvre sera terminé pour Noël, la pose de la charpente pourra commencer, et courant janvier les menuiseries extérieures seront installées. Les travaux de second œuvre (c’est-à-dire cloisons, couvertures, isolation, menuiseries intérieures, électricité, plomberie, etc.) débuteront en février, pour plusieurs mois.

Courant novembre, les acteurs de la paroisse ont été invités à consulter les plans et faire part de leurs remarques sur l’aménagement intérieur. Fin novembre François Goutagneux leur a proposé une rencontre, qui a été l’occasion d’un échange fructueux sur les besoins des futurs utilisateurs du centre paroissial. Les plans restent disponibles à l’accueil, il est toujours temps de les consulter aux heures de permanence. Vos remarques permettront au conseil économique de vérifier que les solutions d’aménagement intérieur retenues sont les meilleures possibles en fonction des impératifs budgétaires.


Bulletin n°2
Octobre 2017

Pour rappel, l’extension (construite du côté de l’école Notre Dame, là où était le garage de la maison paroissiale) comprendra 2 salles, des rangements, une kitchenette, des toilettes. Elle sera accessible par la maison paroissiale, mais aura aussi une entrée indépendante.

Le nouvel accueil sera dans la bâtiment de liaison construit entre l’extension proprement dite et la maison paroissiale.

Les fondations de l’extension sont terminées, et le plancher entièrement coulé. Les élévations, commencées en octobre, vont se poursuivre jusqu’à la mi-novembre environ.

Pendant ce temps, le gros-œuvre pour le bâtiment de liaison sera achevé, afin que les travaux de charpente puissent commencer.

Les études définitives se poursuivent pour le réaménagement de la maison paroissiale.

Lancement de la souscription :

Comme nous l’avons annoncé dans le bulletin n°1, un tiers du budget nécessaire aux travaux sera financé par une avance du diocèse, que la paroisse devra rembourser. La souscription qui va être lancée le 19 novembre auprès de tous les paroissiens doit permettre ce remboursement. D’avance et encore une fois, nous vous remercions de votre générosité, sur laquelle nous savons que nous pouvons compter.


Bulletin n°1
Septembre 2017


Du presbytère au centre paroissial…

L’idée de centre paroissial n’est pas nouvelle dans l’église de France. On la retrouve dès 1999 au moment où le Père Pierre Joatton, évêque de notre diocèse, érige les paroisses nouvelles.

En 2010, le nouvel évêque Dominique Lebrun poursuit ce mouvement en soulignant l’importance des « fraternités locales missionnaires », c’’est-à-dire tous ces groupes et mouvements d’église qui existent dans les paroisses (équipes de caté, groupes de partage, groupes de lecture, équipes d’aumônerie, relais, etc). En effet, un chrétien isolé est un chrétien fragilisé, et pour vivre la fraternité il est essentiel de se retrouver dans un « lieu-centre », un lieu qui rassemble, un lieu aussi pour écouter et recevoir la demande de l’autre, notre frère en humanité...

On ne peut pas vivre aujourd’hui la mission (c’est-à-dire : Annoncer, Célébrer, Servir) sans faire corps et sans un lieu adapté. Faire corps, c’est « être responsable les uns des autres pour aller vers nos frères en périphérie », comme nous le rappelle le Père Gérard Rey dans son édito de rentrée.

Cela va faire bientôt 20 ans que des réflexions locales sont conduites pour adapter les moyens de l’Église aux besoins de la pastorale du XXIe siècle, qui nous invite à fonder de véritables « communions de communautés » pour vivre et annoncer l’Évangile.

Bref, il est temps de passer du « presbytère », lieu où habitaient les prêtres, au « centre paroissial » qui, en plus d’être le lieu de résidence des prêtres, est aussi un lieu d’accueil, de rencontres et d’échanges entre groupes, et enfin un lieu pour les services constitutifs de la communauté.

C’est cette réflexion qui a été conduite sur notre paroisse durant près de 4 ans et qui voit le jour aujourd’hui.

Le centre est là pour créer les conditions nécessaires à la rencontre, au regroupement, pour que toutes celles et ceux, à tous les âges de la vie, qui viennent demander un service ou une écoute puissent être accueillis tels qu’ils sont - pratiquants réguliers de la première heure, recommençants, en chemin, en questionnement…

Pourquoi un centre pour plusieurs paroisses ?

Notre évêque le Père Sylvain Bataille a initié les « Alliances paroissiales » en juin dernier (voir l’édito de ce mois, et le supplément du bulletin paroissial de juillet intitulé « Des changements sur nos paroisses, pour vivre des projets missionnaires »). Rappelons qu’une alliance est un rapprochement de deux ou trois paroisses dans le but de faciliter la rencontre entre personnes et de mutualiser si besoin les différents groupes et services, en un mot dans le but de mieux vivre la mission.

Le centre paroissial à La Talaudière est construit au cœur de l’alliance de nos paroisses Ste-Clotilde, St-Jean sur Onzon et St-Jean-Louis du Levant. Il sera le lieu où les prêtres auront une réelle vie d’équipe (repas, prière, partage) pour faire vivre la communauté. Il aura des espaces dédiés à l’accueil, correspondant aux attentes de nos contemporains : lieux de prière, lieux d’écoute, lieux de convivialité pour se retrouver après des funérailles, un baptême ou tout simplement après un office dominical.

Le centre veut aussi accueillir les différents mouvements et services d’église qui, chacun à partir de son propre projet, nous invitent à mieux nous connaître pour tisser ces liens véritables dont nous avons tellement soif.

En conclusion, il sera un lieu ouvert à tous, pour tous – quels que soient notre âge, notre situation sociale, notre nationalité, nos convictions.

Il prendra appui sur la dynamique et la vitalité des relais de nos clochers, car « la paroisse doit être l’Église proche de tous, et cette proximité est assurée en particulier par les relais et les fraternités locales missionnaires », nous rappelle notre évêque.

Gageons que ce nouvel équipement, dans sa simplicité, sa sobriété et sa fonctionnalité, sera un espace repéré par tous, croyants et non croyants.

Gageons qu’au cœur de la cité (qui aujourd’hui dépasse le territoire communal) ce lieu correspondra aux besoins de notre temps, permettra une collaboration étroite entre laïcs, prêtres, diacres et consacrés, pour que l’Eglise communion de communautés, puisse remplir sa mission et soit ouverte à la grande diversité des talents de ce XXIe siècle.

Alain Arnaud.

Le projet

Ce centre paroissial a pour objectif de créer un « lieu-centre » permettant :
  • De se doter des moyens nécessaires pour mieux vivre la mission de l’Église (Annoncer, Célébrer, Servir).
  • D’adapter nos paroisses de Saint-Jean-sur-Onzon, de Sainte-Clotilde et de Saint-Jean-Louis-du-Levant, dans l’objectif de la mise en place des « alliances » voulues par notre évêque (faciliter la rencontre, mutualiser si besoin les différents groupes et services).
Le réaménagement de la maison paroissiale de la Talaudière et la construction contiguë d’un ensemble neuf d’une surface de 247 m2 comprenant des salles de réunion et des locaux techniques, doivent offrir à notre communauté :
  • Un lieu de résidence, de vie et de travail adapté pour nos prêtres
  • Un lieu d’accueil pour tous les membres de notre communauté et de notre territoire, des bureaux pour l’animation, la formation et la gestion de la paroisse et de l’alliance, un lieu de prière avec un oratoire permettant d’accueillir des assemblées de taille réduite.
  • Une salle de réunions de 140 m² modulable en deux salles de 45 et 95 m²
  • Un lieu de convivialité pour se réunir à l’issue des célébrations ou en toute autre circonstance (fêtes familiales entre autres)
Les travaux ont débuté en juillet 2017 et doivent se terminer dans l’été 2018 pour une mise en service en septembre 2018.


Le projet en images :